ūüć∑ Retour de d√©gustation cuv√©es 2021

Pour √™tre s√Ľr de recevoir tous nos emails, ajoutez-nous √† votre carnet d'adresses.
Si ce mail ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien.

 
Editorial

Ce que nous aimerions chanter sous la pluie !

 

Depuis plus de 10 ans que nous vivons de la terre, pas une ann√©e nous n'avons fait le m√™me voeu. A croire que nous sommes constament insatisfaits, il y a certainement une part de vrai, n√©anmoins nous aimerions qu'il pleuve, et ce, maintenant. Car plus la pluie tardera √† tomber, plus  la loi de Murphy s'appliquera : lorsque la pluie est autant d√©sir√©e, elle tombe in√©vitablement au moment le moins opportun.

 

Espérons alors ne pas revivre 2019... mais préparons tout de même le cuivre et le pulvérisateur à dos car le printemps risque d'être sportif!

Lettre d'information Mars 2023

En attendant que la pluie tombe, car elle finira par tomber, nous poursuivons l'élevage du millésime 2022. Nous sommes quasiment à mi-élevage et nous dégustons déjà des jus d'une très grande finesse, nous serions tenter de dire que 2022 va être un très grand millésime. C'est d'ailleurs globalement le sentiment qui ressort dans la profession, toutes régions confondues.

 

Cette finesse du millésime nous permet de vous proposer dès le mois de juin, une cuvée Lazagal, notre second vin. Vous le découvrirez plus loin dans ces lignes.

 

Toutes les allocations du millésime 2021 ont été distribuées - il reste encore quelques disponibilités sur certaines cuvées - et nous avons le plaisir de retours de dégustation. Nous vous livrons aujourd'hui celles de notre ami Guy Carrière - vice meilleur sommelier de France - qui nous suit depuis des années et dont les retours ont contribué à affiner notre approche du vin.

 

Avez-vous remarqué un changement en ouvrant les flacons du millésime 2021 ? nous pensons que non mais cela fait partie de ceux qui font intellectuellement plaisir et qui sont en cohérence avec notre logique de fond : les abeilles contribuent à boucher nos flacons ! Nous profitons donc de cette tribune pour vous éclairer sur la technicité des bouchons en liège.

 

Au moment o√Ļ nous √©crivons ces quelques lignes, les fous persistent dans leur folie, le terme Travail semble √™tre devenu un gros mot mais inlassablement, la nature poursuit son cycle et sort de sa l√©thargie hivernale. La prochaine lettre d'informattion vous parviendra au d√©but de l'√©t√©, nous aurons termin√© les travaux √† la vigne et attendrons alors les vendanges, le temps passe trop vite, bonne lecture.

 

Avec toutes nos amitiés,

Christophe & Sylvie

 
Les retours de dégustation du millésime 2021 de Guy Carrière - Vice meilleur Sommelier de France
C'était pourtant mal parti

Comme le disait Confucius - qu'il nous corrige si nous faisons erreur - "Si tu ne trouve pas de solution à ton problème, c'est qu'il n'y a pas de problème". Et des problèmes en 2021, nous en avons eu : gel, sécheresse, maturités délicates, autant d'éléments qui pouvaient prédestiner un "petit millésime".

 

Alors nous avons fait des choix et pris des risques, avons malgr√© tout investi comme tous les ans dans de belles barriques, pour ne rien l√Ęcher: paris gagnant.

Ainsi, nous vous livrons sans filtre, le traditionnel retour de dégustation de Guy Carrière sur les rouges du millésime 2021 et attendons patiemment ceux de Jean-Marc Quarin en espérant qu'il confirme que ce millésime est à la hauteur des exigences du salon des Outsiders 2023.

 

Cardan√®s 

  • Robe brillante, soutenue, cerise noire √† frange violine.
  • 1er nez  domin√© par un bois√© assez marqu√©, de complexit√© moyenne,  le fruit est en retrait.
  • 2√®me nez : s‚Äôouvre  sur des notes de cade, de cannelle avec une touche coco. Fruit discret (m√Ľre surtout)‚Ķ l‚Äôensemble se complexifie et s‚Äôaffine alors.
  • La bouche souple offre une trame tr√®s fine, agr√©able, et pulpeuse. Sa saveur est persistante et malgr√© sa richesse naturelle ce mourv√®dre confirme sa grande fra√ģcheur et son √©quilibre r√©jouissant

Mes r√©flexions : le bois√© m‚Äôapparait mieux int√©gr√© qu‚Äôen 2020 et le terroir parle bien. Servir assez frais apr√®s une mise en carafe une ¬Ĺ heure √† l‚Äôavance.

 

Le Peyra

  • Robe grenat fonc√©, vive, assez soutenue, √† reflets pourpres.
  • Premier nez : rac√©, ouvert, finement √©pic√© (√©pices douces) o√Ļ le bois√© un peu ¬ę fum√© ¬Ľ s‚Äôav√®re bien int√©gr√©.
  • 2√®me nez : √©volue vers les fruits noirs et la vanille. Ensemble agr√©able et distingu√©.
  • La bouche √©l√©gante, souple, r√©v√®le des tannins lisses (grain fin). Rondeur, sucrosit√© et √©quilibre avec du charme. Superbe longueur. Bel √©levage.

Mes r√©flexions : Vin toujours aussi expressif et flatteur.

 
La Crose

  • Robe rubis, un peu moins soutenue compar√©e aux autres.
  • 1er nez franchement et g√©n√©reusement fruit√© (framboise surtout) soulign√© par un √©levage fondu bien int√©gr√© et discret.
  • Le 2√®me nez int√®gre des √©pices finement poivr√©es agr√©ment√©es d‚Äôherbe de la garrigue. Ensemble frais, harmonieux ouvert et distingu√©.
  • Beaucoup de ¬ę jus ¬Ľ en bouche, avec une mati√®re suave, √©quilibr√©e et particuli√®rement agr√©able. Plein d‚Äô√©nergie sur ce mill√©sime tr√®s r√©ussi, ce vin fin est un r√©gal accessible √† tous les palais.

Mes r√©flexions : De belles vibrations m√©diterran√©ennes  pour qui d√©gustera ce flacon d√©j√† tr√®s avenant.

 

Montado Dal Plo

  • Beaucoup de concentration en pigments, de la profondeur avec une belle et vive frange violine.
  • 1er nez domin√© par un bois√© noble certes mais un peu marqu√© √† mon go√Ľt (par sa chauffe : graphite, √Ętre de chemin√©e), mais le fruit est en embuscade...
  • L‚Äôa√©ration lui va bien, le fruit reprend du terrain (notes de fruits noirs compot√©s) accompagn√© d‚Äôun cort√®ge harmonieux d‚Äô√©pices orientales. Expressif et volubile
  • Belle bouche classe, distingu√©e par sa trame tr√®s fine, tactile et velout√©e, sa force fruit√©e tr√®s s√©duisante.  Malgr√© sa richesse il reste  bien √©quilibr√©, sans lourdeur. L‚Äô√©levage se fait discret face au terroir qui s‚Äôexprime. Excellente longueur.

Mes r√©flexions : Beau mill√©sime. Pour ce vin rac√©. Un poil moins pouss√© sur la chauffe du f√Ľt et ce sera top !

 

Le Moulin (ndlr. notre nouvelle cuvée, 100% grenache, vigne plantée en 1911)

  • Robre tr√®s sombre presque noire, frange violine avec de l‚Äô√©clat.
  • 1er nez : fondu, peu bois√© (impact l√©ger, bien int√©gr√©). Surtout min√©ral, un peu √©th√©r√© mais classe, √† ce stade assez ferm√© mais le fruit se r√©v√®lera dans le temps.
  • 2√®me nez ; toujours ce fond min√©ral avec une pointe de caramel au lait, d‚Äô√©pices orientales.
  • Bouche franche, droite et charnue √©tay√©e par de bons tannins soyeux ; Beaucoup de mati√®re et de  fond. Equilibre riche temp√©r√© par un flot suave de fruits noirs en r√©tro. Grande longueur. Tr√®s beau vin qui va chercher le terroir. L‚Äô√©levage est parfaitement conduit.

Mes r√©flexions : Pour un premier essai c‚Äôest un coup de ma√ģtre ! Ces grenaches centenaires d√©montrent ce que de vrais ¬ę vieilles vignes ¬Ľ peuvent r√©v√©ler de leur ¬ę paysage int√©rieur ¬Ľ. Coup de cŇďur pour moi.

 

Rappel concernant l'accès à notre boutique en ligne : vous avez déjà commandé via la boutique alors vous possédez un identifiant de connexion, sinon enregistrez-vous et attendez d'avoir en retour un mail de confirmation, l'accès devant être approuvé par Christophe. Si vous rencontrez des soucis de connexion, n'hésitez pas à nous contacter.
 
Pas de grands vins sans grands bouchons
Un simple bout de liège

Les bouchons en lieŐÄge naturel sont depuis toujours consideŐĀreŐĀs comme le meilleur choix pour le bouchage des vins. Depuis des sieŐÄcles et dans le monde entier, ils reŐĀpondent aux attentes des plus grands producteurs de vin. Depuis le mill√©sime 2016, nos flacons sont ferm√©s par les bouchons de l'entreprise Trescases situ√©e au Boulou, pas tr√®s loin de chez nous.

 

A nos d√©buts, nous rencontrions quelques soucis sur le traitement de surface qui g√©n√©rait des remont√©es de vin par capillarit√© et bien √©videmment, occasionnellement, des soucis de trichloroanisole dis TCA, la mol√©cule responsable du "go√Ľt de bouchon".

Mill√©sime 2016, nous d√©cidons de confier le soin de boucher nos bouteilles √† une des entreprise  avec qui les plus grands noms du vin collaborent . Ces entreprises se comptent sur les doigts d'une main, la soci√©t√© Trescases en fait partie. Le bouchon: un simple morceau de li√®ge de 49mm de long et 24mm de diam√®tre qui bouche pour les ann√©es √† venir le fruit de vingt quatre mois de travail, la touche finale. Lorsque que l'on regarde ce simple morceau d'√©corce sous cet angle, nous mesurons mieux l'enjeu.

 

La selection des √©corces est cruciale, au m√™me titre que les bois pour la tonnelerie. La grande majorit√© de la production de li√®ge est portugaise. La premi√®re lev√©e (√©cor√ßage) sera r√©alis√©e lorsque le ch√™ne aura atteint ses cinquante ans puis tous les neuf ans, un paradoxe dans un monde o√Ļ l'on nous entraine √† aller de plus en plus vite.

 

Le savoir faire du bouchonnier est donc recentré sur la transformation de la matière. En effet, le bouchon est un produit très technique, à ce titre, voici les caracteristiques de nos bouchons :

  1. Les dimensions du bouchon : 49/24 (longueur/diamètre en mm)
  2. L'aspect visuel du liège : T1 (T0 étant le haut de gamme)
  3. Le type de nettoyage du bouchon : THT0 (nettoyage à la vapeur)
  4. La couleur du bouchon : naturel (pas de traitement pour blanchir le bouchon)
  5. Le type de marquage : au feu (marquage laser)
  6. Le traitement de surface : TRX NAB (Traitement de surface avec application en couches successives d‚Äôune eŐĀmulsion aqueuse fine et homogeŐÄne aŐÄ base de cire d‚Äôabeille et d‚Äôune eŐĀmulsion aqueuse fine et homogeŐÄne aŐÄ base de lubrifiants d‚Äôorigine naturelle contenant eŐĀgalement de la cire d‚Äôabeille.)
  7. La ma√ģtrise des TCA et des d√©viations sensorielles : Analyse VSR (process enti√®rement naturel utilisant la pression, la temp√©rature et le temps)

Nous sommes donc sur un bouchon entièrement naturel garanti sans TCA et cela, jusqu'au traitement de surface pour lequel aujourd'hui les abeilles sont mises à contribution. Il va sans dire que ces quelques éléments ne représentent que la partie emmergé de l'iceberg.

 

Un primeur sur le millésime 2022

Lazagal est notre second vin, une cuvée éphémère qui ne voit pas le jour tous les ans et qui est différente à chaque millésime.

Lazagal disponible prochainement

Lazagal 2022

  • 65% Mourv√®dre & 35% Syrah
  • Terroirs de Cardan√®s et du Coude
  • Vendang√©es le 17 octobre 2022
  • 7 mois d'√©levage en partie sur lies
  • Mise en bouteille pr√©vue le 05 juin 2023
  • Environ 3.500 bouteilles soit 290 lots
  • Taux de sulfites estim√© 45 mg/L
  • 14% vol.
  • 144,00‚ā¨ TTC le carton de 12 bouteilles

 

Vente en primeur en conditionnement de 12 bouteilles réservée uniquement à nos clients. Envoi des vins dans le courant du mois de juin 2023.

 

 

Le prix proposé est pour un lot de 12 bouteilles de 75cl.

Le millésime 2022 est construit à partir d'un assemblage Mourvèdre - Syrah. C’est la seule cuvée de ce millésime qui ne soit pas élevée sous bois. Nous ne recherchons pas la complexité de nos premiers vins mais une certaine légereté, vous y retrouverez tout de même les marqueurs qui caractérisent notre savoir-faire.

 

La cuvée est toujours en élevage et sera embouteillée le 5 juin, une exclusivité en vente en primeur à nos clients particuliers et sur réservation à nos clients professionnels.

Important : nous  vous proposons des magnums sur cette cuv√©e. Le cartons de trois magnums est au prix de 72,00‚ā¨ TTC sous r√©serve d'une quantit√© totale command√©e suffisante. Merci donc de nous transmettre un email avant fin avril afin de proc√©der √† leur pr√©-r√©servation.

 

Séjour au domaine, le planning est ouvert

Venez en amis

Nous ne comptons plus les clients venus séjourner à la maison et repartis en amis !

 

Serait-ce l'alchimie entre cette grande maison de ma√ģtre √† l'esprit art-d√©co, son pass√© et son pr√©sent viticole, la r√©gion riche en histoire et en soleil et peut √™tre vos h√ītes qui ferait en sorte que votre s√©jour soit marquant ? Nous aimons √† le penser.

Ayant c√©d√© notre restaurant, nous reprendrons alors occasionnellement notre table d'h√ītes, Christophe aux fourneaux, Sylvie aux desserts et nos crus sur la table sous le figuier ou dans le jardin d'hiver.

 

Rendez-vous à la prochaine édition de la newsletter, certainement à l'été, d'ici là, passez un excellent printemps.

GAEC Le Clos de Vènes

Sylvie & Christophe Jacquel

 

1, place de l'église

11700 Saint-Couat d'Aude

 

christophe@closdevenes.com

+33(0)4 68 32 29 82

Téléchargez les images
 
S'abonner | Engagements de confidentialité
 
Sendethic, le facilitateur du marketing en ligne.