Pour être sûr de recevoir tous nos emails, ajoutez-nous à votre carnet d'adresses.
Si ce mail ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien.

www.ectoulouse.com  

CORONAVIRUS : Point sur la situation économique en Occitanie

Chères Consœurs, Chers Confrères,

 

J’ai assisté ce matin à une réunion téléphonique initiée par le Préfet d’Occitanie, Monsieur Etienne Guyot, et par la Présidente du Conseil Régional d’Occitanie, Madame Carole Delga.

L’ensemble des représentants du monde économique, ainsi que des Administrations étaient également présents.

L’objectif de cette réunion était de faire un point sur la situation économique de ces derniers jours, et de permettre au plus grand nombre de s’exprimer.

 

Il ne m’est pas possible de vous faire un compte rendu exhaustif, mais je voudrais insister sur certains points clés qui ont été évoqués.

 

Tout d’abord, Monsieur le Préfet a insisté sur la nécessité de se confiner. Je le cite : « Le confinement est la règle, la sortie est l’exception ».

 

Nous sommes ensuite revenus sur cette nécessité de ne pas bloquer totalement la vie économique du Pays, et sur le fait qu’un certain nombre d’activités pour lesquelles le télétravail n’est pas possible, doit continuer à travailler.

Le secteur du BTP a, bien évidemment, été cité en premier.

Toutes les difficultés de mise en pratique de cette demande par rapport aux règles de barrières sanitaires et autres règles de sécurité, le refus des salariés de venir travailler, le risque de mise en responsabilité pénale des dirigeants, ont été exposées à Monsieur le Préfet.

 

Nous avons également évoqué les « rumeurs » selon lesquelles la DIRECCTE allait refuser la prise en charge du chômage partiel, notamment pour les activités non concernées par l’arrêté de confinement du 15 Mars 2020.

Le Directeur de la DIRECCTE Occitanie, Monsieur Lerouge, nous a indiqué qu’il n’avait reçu aucune instruction de restriction d’indemnisation de l’activité partielle à ce jour.

A mon sens, cela n’exclura pas la nécessité de démontrer la baisse d’activité ayant conduit à cette demande.

 

Les textes de Loi sont en cours de rédaction et vont être discutés en urgence.

Dans l’intervalle, il faut garder son sang-froid, accompagner nos clients en cherchant à les éclairer au mieux, tout en précisant que la situation, et donc les règles, sont très évolutives.

 

J‘ai pour ma part complété cette réunion par l’envoi d’un mail aux services du Préfet pour relayer les informations dont vous me faites part :

  • L’incertitude sur la prise en charge du chômage partiel,
  • Le non report de la TVA, voire même des difficultés à en obtenir l’étalement,
  • Les difficultés à se faire rembourser les acomptes IS qui avaient été déjà payés,
  • Les risques d’effet « domino » liés aux non-paiements des fournisseurs (dont nous faisons partie),
  • L’assouplissement des demandes des banques qui réclament les bilans 2019 pour les demandes d’emprunts liés au COVID-19, alors que nous sommes à gérer bien d’autres urgences et que les imprimés fiscaux ne sont même pas à notre disposition.

L’ensemble des permanents et des élus du Conseil Régional de Toulouse Midi-Pyrénées reste à votre écoute. Vous pouvez compter sur notre soutien.

 

Prenons bien soin de nos clients et de l’économie.

Prenez bien soin de vous, de vos équipes et de vos familles.

 

Bien confraternellement,

Philippe COULONGES

Président

    

www.ectoulouse.com

Téléchargez les images
 
S'abonner | Engagements de confidentialité
 
Message Business, le facilitateur du marketing en ligne.