Pour être sûr de recevoir tous nos emails, ajoutez-nous à votre carnet d'adresses.
Si ce mail ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien.

# N°04 - Septembre 2020                                                                              
 

 

1/ AGENDA

 

Réunions, formations

Les formations de la Chambre d’agriculture reprennent ! Dans le strict respect des barrières sanitaires, de nouvelles sessions vous sont proposées. Voici celles qui peuvent vous intéresser :

 

Biosécurité en élevage porcins : le 8 décembre 2020 (lieu à confirmer), formation d’1 jour obligatoire pour tout détenteur de porcs ou sangliers à but commercial.

 

Hygiène et maîtrise sanitaire en atelier fermier : début 26 octobre 2020, sur 3 jours cette formation vous permet d’aborder tous les aspects sanitaires et de remplir vos obligations si vous êtes producteur fermier ou en projet.

 

Valorisation des viandes en charcuteries et plats cuisinés : 2 jours dans un atelier pour mettre au point vos recettes innovantes ou revoir les classiques. Mars 2021

 

Pour vous inscrire : 05.61.10.42.80 ou www.hautegaronne.chambre-agriculture.fr

 

 

2/ COVID19, maintenir les mesures sanitaires entre opérateurs d’élevage

 

L’épidémie de SARS-CoV2 se poursuit, la Haute-Garonne est aujourd’hui en niveau de risque élevé (zone rouge), il convient de maintenir les mesures sanitaires entre les personnes travaillant ensemble, en élevage ou dans les autres ateliers de l’exploitation. Quelques conseils pour une meilleure organisation :

  • Gardez les distances entre vous d’1m minimum,
  • Lavezvous les mains le plus souvent possible,
  • Organisez le travail en étapes successives, créer des équipes/tâches qui ne se croisent pas,
  • Evitez de vous rassembler au moment des pauses, des passages dans les vestiaires, sas…
  • Transmettezvous les informations à distance : un tableau effaçable, des post-its, par téléphone, un cahier de liaison,…
  • Ne partagez pas le matériel : chacun ses stylos, outils, tenues, bottes, vaisselle en salle de pause… quand c’est possible, sinon lavezles au savon entre 2 utilisations,
  • Nettoyez/désinfectez régulièrement les surfaces au gel hydro alcoolique, alcool ménager ou eau de javel : interrupteurs, volants, équipements…
  • Si vous devez absolument réaliser des tâches à plusieurs, portez un masque individuel (chirurgicaux, de bricolage, en tissu…)

 

https://media.istockphoto.com/photos/coronavirus-covid19-fruits-and-vegetables-mask-world-pandemic-picture-id1214982134?b=1&k=6&m=1214982134&s=170667a&w=0&h=ROcfyRHZ4gredGKpTAvf-mr6_FeEUFCmT3UxNlv5Gt0=COVID19 et animaux de compagnie ou d’élevage

Le virus SARS-CoV-2 est un coronavirus qui était inconnu avant 2019, distinct de ceux connus pour circuler chez les animaux domestiques (Source: Scicom, 2020). La principale voie de transmission du COVID-19 est d’humain à humain (Source: OIEQ/R mise à jour le 09/06/2020, avis Anses). Les cas de contamination et/ou d’infection des animaux de compagnie sont sporadiques et isolés au regard de la circulation du virus chez l’être humain. Il n'existe actuellement aucune preuve que les animaux domestiques (de compagnie ou d’élevage) jouent un rôle épidémiologique dans la diffusion du SARS-CoV-2 (avis Anses, CDCau 13/04/2020, FAQ OIE au 09/06/2020). Il n’existe à ce jour aucune preuve scientifique de transmission du SARS-CoV-2 d’un animal domestique à l’être humain (avis Anses).

 

Respectez les mesures de biosécurité mises en place en élevage depuis 2018 (Peste Porcine Africaine).

 

Vous rencontrez des difficultés ? Vous avez une question sur la situation COVID-19 ?

Consultez notre site internet

ou appelez notre cellule Réagir au 05.61.10.43.00

ou écrivez à infocovid19@haute-garonne.chambagri.fr

 

 

3/ Peste Porcine Africaine (PPA), point de situation

Premier cas déclaré en Allemagne

Le 10 septembre dernier, les autorités allemandes ont confirmé ce premier cas sur un sanglier retrouvé mort près de la frontière polonaise, à 30 km des cas les plus proches détectés en février dernier. Le Friedrich Loeffler Institute explique que le cadavre était en voie de décomposition avancée, d’un animal entré sur le territoire depuis plusieurs semaines. Le risque d’introduction du virus était déjà classé comme très élevé depuis février, malgré l’érection de clôtures électrifiées et odorantes le long de la frontière sur plus de 100 km.

Même si ce cas est éloigné de nos frontières, la menace d’introduction du virus sur le territoire national français demeure à un niveau très élevé du fait du réservoir que constituent les cheptels et les sangliers infectés de l’Est de l’Europe.

 

L’Allemagne étant le 2ème pays exportateur de produits d’origine porcine en Europe et le premier pays abatteur, la survenue de ce cas aura des conséquences économiques majeures sur les exportations allemandes et devrait induire des perturbations sur le marché intérieur européen.

 

Toujours des nouveaux cas en Asie

 

La Corée du Sud et la Russie (extrême est) continuent de comptabiliser des nouveaux cas de PPA depuis cet été. Il s’agit d’animaux sauvages (Corée du Sud) et d’élevage (Russie). Pour rappel, le Vietnam est le pays le plus largement touché au monde avec près de 6 millions de porcs abattus depuis le début de la crise devant la Chine (400 000 abattages). Ces pays sont touchés sur l’ensemble de leur territoire (source : OIE).

 

Nous rappelons :

 

1 – L’importance des mesures de biosécurité en élevage : formation à la biosécurité obligatoire pour tous les détenteurs de porcs à but commercial, possibilité de réaliser un autodiagnostic avec l’application Pig Connect Biosécurité de l’ANSP accompagné de son vétérinaire ou de son conseiller élevage.

2 - La nécessité d’utiliser des stations de lavage des véhicules et d’établir un protocole de nettoyage et désinfection efficace.

3 - La fièvre porcine africaine n’est pas transmissible à l’homme. Elle concerne exclusivement les suidés porcs et sangliers.

4 – A ce jour, la France est indemne de fièvre porcine africaine.

Les professionnels de la filière appellent l’ensemble des éleveurs, des abattoirs et des entreprises de transformation à la plus grande vigilance sur le respect des mesures de biosécurité.

 

 

3/ N’oubliez pas de :

  • Créer votre numéro de cheptel, dès 1 truie ou dès 2 porcs charcutiers auprès de l’EDE 31
  • Tenir votre registre élevage à jour
  • Identifier vos porcs ou sangliers d’élevage par tatouage ou par boucle
  • Déclarer les mouvements d’animaux auprès de la Base de Données Nationales (BDPorc), toute sortie ou toute entrée doit être déclarée.
  • Respecter les mesures de biosécurité.

 

Pour tout renseignement contactez notre service élevage au 05.61.10.42.80 ou au 05.61.10.43.25.

 

 

4/ Conjoncture – marchés 

 

Le prix du porc en chute, à contretemps des habitudes de saison. Les perturbations en abattoirs dues à la COVID-19 persistent (fermeture de gros abattoirs en Allemagne et Pays-Bas, certains outils ne peuvent plus exporter vers la Chine) et font chuter les cours en Europe. Le prix du porc en France s’élève à 1,52€/kg en juin dernier, soit -9,8% vs juin2019 (1,62€/kg moyenne UE). Seule l’Espagne repart à la hausse et se retrouve en tête grâce à une forte demande et peu de problèmes en abattoirs. Les cours baissent également aux Etats-Unis (0,99€/kg) et au Brésil (0,97€/kg), creusant l’écart avec l’UE et restant ainsi plus compétitifs. En Chine, les cours sont stimulés par une reprise de la demande intérieure et une offre toujours perturbée par la PPA.

 

Dans un contexte d’échanges internationaux très perturbés, la crise sanitaire a engendré une forte hausse des volumes de charcuterie vendus en libre-service des GMS et des Drive essentiellement pendant le confinement. Cette forte hausse (+16% en moyenne sur 10 semaines) se poursuit un peu après le déconfinement (+7% entre les semaines 20 et 30).

 

Bulletin d’information réalisé sous la responsabilité de la Chambre d’agriculture de la Haute-Garonne.
Pôle Elevage
32 rue de Lisieux - CS 90105
31026 TOULOUSE Cedex 3


Frédérique REULET
Port : 06.83.11.76.36 - frederique.reulet@haute-garonne.chambagri.fr

Téléchargez les images
Partager ce message :
Facebook Twitter Linkedin Transférer
 
S'abonner | Engagements de confidentialité
 
Sendethic, le facilitateur du marketing en ligne.