Pour être sûr de recevoir tous nos emails, ajoutez-nous à votre carnet d'adresses.
Si ce mail ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien.

 
 
 
  Atout compétences
La lettre sur l’orientation, la formation
et l'emploi en Nouvelle-Aquitaine
 
vendredi 14
février 2020
 
 
  
 
 
 
A la une
 
 
   
Appel à projets pour un nouveau réseau d’espaces régionaux d'info de proximité
 
La Région lance un appel à projets pour constituer, en Nouvelle-Aquitaine, un réseau unifié d’espaces régionaux d’information de proximité sur la formation, les métiers, l’emploi et la création-reprise d’activité. L’ambition est de renouveler l’offre de services en intégrant notamment les compétences étendues de la Région en matière d’information sur les métiers et les formations.
 
 
+ d'infos
 
 
 
 
Initiatives locales et paroles d'acteurs
 
 
 
Un territoire à l’heure de la transition numérique
 
Toutes les populations ne sont pas à égalité en matière de maîtrise des outils numériques. Pourtant la digitalisation est incontournable dans la plupart des domaines.

C’est pour répondre aux besoins du grand public ainsi que des petites entreprises que le GPV Rive Droite (Grand Projet des Villes : Bassens, Lormont, Cenon, Floirac) a engagé un travail partenarial sur son territoire pour élaborer, avec des organismes locaux, une offre de formation innovante.

Florence Cossou, sa directrice, présente à Cap Métiers les principes de ce projet qui combine des approches d’insertion professionnelle et de formation.

A lire dans notre Scoop it ! "Initiatives locales et Paroles d'acteurs".

Retrouvez tous nos reportages
 Un territoire à l’heure de la transition numérique
 
 
 
 
Orientation et parcours
 
 
 
Appel à projets pour un nouveau réseau d’espaces régionaux d'info de proximité
 
La Région lance un appel à projets pour constituer un réseau unifié d’espaces régionaux d’information de proximité sur la formation, les métiers, l’emploi et la création-reprise d’activité.

Au-delà de l’unification du réseau à l’échelle de la Nouvelle-Aquitaine, l’ambition est de renouveler l’offre de services en intégrant notamment les compétences étendues de la Région en matière d’information sur les métiers et les formations.

Un socle de services homogène sera proposé aux habitants dans chacun des 43 bassins d’emploi. Une offre de services locale spécifique pourra compléter ce socle commun.

Ces espaces devront proposer :
  • un accès à l’information et un conseil personnalisés ainsi qu’un accès facilité aux dispositifs régionaux.
  • une programmation opérationnelle d’actions qui pourra comprendre une gamme d’ateliers collectifs, l’organisation ou la promotion d’événements thématiques et des initiatives locales concrétisant les priorités d’un plan d’animation territoriale.
La Région travaille en étroite collaboration avec Cap Métiers qui apportera aux acteurs son expertise et ses ressources, afin d’outiller et d’accompagner les projets et appuyer le réseau régional des professionnels.

Les structures ou collectivités locales intéressées devront déposer leur dossier avant le 24 avril ou le 15 juin 2020.
Consulter l'appel à projets
 Appel à projets pour un nouveau réseau d’espaces régionaux d'info de proximité
 
 
 
 
 
Profils et parcours des jeunes ni en études, ni en emploi, ni en formation
 
En 2018, ils étaient 963 000 jeunes âgés de 16 à 25 ans à être ni en études, ni en emploi, ni en formation, un nombre en baisse par rapport à 2015 où on dépassait le million. Cette baisse s’explique notamment par des mesures politiques d’insertion professionnelle (écoles de la 2ème chance, PACEA...).

63% d’entre eux sont en contact avec le service public de l’emploi ou une structure d’insertion. Les jeunes NEET sont dans des situations très hétérogènes et ceux qui sortent de formation initiale sont plutôt jeunes et moins diplômés (CAP ou BEP).

On constate aussi que les NEET de longue durée (près de 48%) sont moins diplômés également et rencontrent des difficultés socio-économiques. Quant aux jeunes diplômés du supérieur en recherche de leur premier emploi, ils sont 16% des NEET majeurs, avec souvent des pics marqués l’été puisque la période coïncide avec la fin des études et semble peut propice à la recherche de travail.
 
 
+ d'infos
 
 
 
 
 
L'obtention du diplôme est déterminante dans l'insertion des apprentis et des lycéens professionnels
 
Selon la DEPP, au niveau national, sept mois après la fin de leurs études professionnelles en lycée, 51 % des lycéens sortant des niveaux CAP au BTS étaient en emploi.
Et 76 % des apprentis diplômés étaient en emploi contre 61 % des jeunes sortis sans obtenir le diplôme.

Les apprentis qui sortent directement à l’issue d’un CAP en ayant obtenu leur diplôme sont plus souvent en emploi que les apprentis qui ont poursuivi en baccalauréat professionnel mais qui sortent sur un échec à cet examen final.
Le taux d’emploi à l’issue d’un BP est parmi les meilleurs : 84% pour les sortants diplômés.

Deux ex-apprentis en emploi sur cinq travaillent dans l’entreprise formatrice. L’insertion professionnelle varie selon le niveau de diplôme préparé et la spécialité de formation :

- pour un jeune apprenti sortant de niveau CAP, le taux d’emploi varie de 44% dans la «coiffure-esthétique» à 81% dans le «transport-manutention-magasinage»... 
- en baccalauréat professionnel, la Depp note 50 % d’emploi en sortant des formations «finances-comptabilité» jusqu’à 84 % pour l’«énergie-chimie-métallurgie». 
- en BTS, ce sont les formations «électricité-électronique», «génie civil-construction-bois», et «mécanique et structures métalliques» qui offrent les meilleurs débouchés.
 
 
+ d'infos
 
 
 
 
 
 
Voir aussi
 
Recrutement des éducateurs de la protection judiciaire de la jeunesse
Titres ou diplômes requis pour se présenter au concours externe sur épreuves d'éducateur de la protection judiciaire de la jeunesse
 
Des guides pour préparer son orientation dès la 3e
Des informations pour les élèves de 3e de Nouvelle-Aquitaine pour préparer leur orientation et leurs choix de formation
 
 
 
 
Formation tout au long de la vie
 
 
 
Prise en charge du CPF de transition : les recommandations de France compétences
 
France compétences a émis des recommandations pour harmoniser au plan national les priorités et les conditions de prise en charge des CPF Projet de transition professionnelle à compter du 1er juin 2020.

L'association Transitions Pro vérifie la pertinence du positionnement préalable, du projet de transition professionnelle (PTP) et assure, le cas échéant, son financement en Nouvelle-Aquitaine. 

Le PTP est défini comme un projet de changement de métier ou de profession à l’initiative du salarié, nécessitant une formation certifiante et offrant des perspectives d'emploi qui doivent être attestées.
Le changement de métier ou de profession doit correspondre à un changement substantiel d’activité ou de secteur d’activité (au sein de la même entreprise ou non).

Le projet doit être cohérent. Il doit démontrer la connaissance des activités visées (conditions de travail, d'emploi et de compétences...). Le parcours de formation doit être individualisé et conforme aux propositions de positionnement préalable. 

France compétences a établi des priorités nationales que les associations Transitions pro devront appliquer. Sont prioritaires les projets des salariés :
  • les moins qualifiés (niveaux 3 et infra) ;
  • reconnus inaptes sur leur poste actuel et/ou ayant engagé un processus de reconnaissance de leur inaptitude ;
  • des entreprises de moins de 50 salariés ;
  • qui ciblent des formations certifiantes de moins d'un an ou 1200 h (sauf priorité régionale ou en cas de promesse de recrutement) ;
  • qui intègrent une formation certifiante structurée autour d’un ou plusieurs blocs de compétences permettant d’acquérir l’ensemble de la certification professionnelle.
Transitions Pro peut fixer des priorités complémentaires régionales.
 Prise en charge du CPF de transition : les recommandations de France compétences
 
 
 
 
 
 
Voir aussi
 
Programme Régional de Formation : Tableau synthétique des actions publiées
Consulter notre tableau de synthèse actualisé pour vous tenir informés de l’ensemble des actions et sessions publiées au titre du PRF.
 
 
 
 
Marchés publics, appels à projets
 
 
 
Les appels à projets de la semaine
 
Cette semaine, Cap Métiers a repéré 3 appels à projets des Ministères chargés de la transition écologique et de la cohésion des territoires, de Gironde Habitat et d’AKTO :
  • Formation modulaire filière logistique - AKTO - Date limite de dépôt des candidatures : 27 février 2020
  • Insertion et qualification professionnelle - Gironde Habitat - Date limite de dépôt des candidatures : 27 février 2020
  • Plan de professionnalisation des managers - Ministère de la transition écologique et solidaire et Ministère de la cohésion des territoires - Date limite de dépôt des candidatures : 13 mars 2020
Consulter tous les appels à projets en cours
 Les appels à projets de la semaine
 
 
 
 
Compétences et Besoins de l'économie
 
 
 
Nouvel Edec Eco-prospective commerce 2020-2022
 
19 branches professionnelles réunies au sein de l’Opcommerce viennent de signer un nouvel Edec suite à l’appel à projets national à destination des branches professionnelles, lancé dans le cadre du Plan d’Investissement dans les Compétences (PIC) par le ministère du Travail.

Ce nouvel Edec Eco-prospective commerce 2020-2022 est centré sur la transition écologique dont le 1er axe se décline en quatre projets distincts :
  • étude sur les impacts de la transition écologique sur les emplois et compétences du commerce à moyen terme,
  • ingénierie de formation et pédagogique sur les compétences liées à la transition écologique, 
  • diagnostic et accompagnement des entreprises à l’enjeu de la transition écologique,
  • transfert de compétences pour l’accélération de la transition écologique dans le commerce.
Le deuxième axe de l’Edec porte sur une démarche d’anticipation des métiers et des compétences. A travers la création d’un portail agrégeant les données disponibles, il s’agit d’accompagner les branches professionnelles du commerce dans la transformation digitale des outils mis à leur disposition pour alimenter leurs travaux de prospective en matière d’évolution des emplois et des compétences.

Lire l'accord-cadre
 Nouvel Edec Eco-prospective commerce 2020-2022
 
 
 
 
 
Résultats du CEP secteur des produits bois dans la construction et l’aménagement
 
Le rapport final du CEP secteur des produits bois dans la construction et l'aménagement publié fin décembre 2019 fait un état des lieux économique des entreprises et de l'emploi, ainsi que des facteurs de mutations et soumet un plan d'action.

Depuis 2016 l’emploi s’est stabilisé et repart à la hausse. Amorcée en 2015, la reprise économique du secteur est portée, en termes d’emploi salarié, par une moitié des régions métropolitaines, et particulièrement l’Ile-de-France, la Nouvelle Aquitaine et les Pays de la Loire.

Des enjeux emploi-compétences ont aussi été soulignés et notamment celui d'appuyer les entreprises face aux difficultés de recrutement qu’elles expriment dès à présent.

Une offre de formation diplômante et certifiante ne permet pas en l’état de répondre complètement aux besoins en recrutement pour plusieurs métiers. L'étude note qu'il n'est pas prévu de nouveaux métiers d’ici à 2025 pour l’essentiel mais des évolutions au sein de métiers existants et de nouvelles compétences.
 
 
+ d'infos
 
 
 
 
Entreprises et aides aux employeurs
 
 
 
39 % des salariés des TPE sont employés dans une entreprise de l’artisanat
 
Une étude de la DARES indique qu’au niveau national, les TPE regroupaient 19 % de l’emploi salarié du secteur privé (hors agriculture) au 31 décembre 2018, soit 3,3 millions de salariés.

Si ces TPE employaient en moyenne 3 personnes, 38 % d’entre elles ne comptaient qu’un seul salarié.
Plus des trois quarts des salariés des TPE travaillent dans le tertiaire, principalement dans les activités de commerce de gros et de détail, de transports, d’hébergement et de restauration.
13,5 % des TPE appartiennent au secteur de la construction et 6,7 % au secteur de l’industrie.

Au sein des TPE, l’artisanat représente 425 000 entreprises qui emploient 1,3 million de salariés. Les TPE recourent davantage aux CDD, au temps partiel et aux emplois aidés, que les entreprises de 10 salariés ou plus.

En Nouvelle-Aquitaine, les TPE regroupent 20 % de l’emploi salarié du secteur privé soit 283 000 salariés. Elles emploient en moyenne 2,5 salariés. 74 % des salariés des TPE travaillent dans le tertiaire.
 39 % des salariés des TPE sont employés dans une entreprise de l’artisanat
 
 
+ d'infos
 
 
 
 
 
Le 9/03 Les Groupements d’employeurs pour l’insertion et la qualification recrutent
 
Le 9 mars prochain, les GEIQ de Gironde organisent, en partenariat avec Cap Métiers, une journée (re)découverte des métiers.
Au programme de la journée :
  • Présentation collective des GEIQ et stands individuels,
  • Expositions ludiques et interactives
  • Casques virtuels pour une immersion au cœur des métiers.
 
 
+ d'infos
 
 
 
 
 
 
Voir aussi
 
Déconcentration de décisions du ministère du travail
Conventions GPEC, accords RCC, licenciements collectifs, agrément des CPIR et frais de transport des stagiaires ultramarins
 
 
 
 
Emploi, insertion
 
 
 
Toucher du bois, c’est la bonne voie !
 
Les entreprises de tonnellerie ouvriront leurs portes au public le 18 mars 2020 afin de faire mieux connaitre leur métier et susciter des vocations.

Plus d’une vingtaine d’établissements se mobiliseront en Nouvelle-Aquitaine.

Cette journée Portes Ouvertes s’adresse aux demandeurs d’emploi et personnes en reconversion, ainsi qu’à tous les jeunes qui s’interrogent sur leur orientation.

A l’occasion de cette manifestation, des établissements du Sud-Ouest ouvriront leurs portes aux futurs apprentis.
 Toucher du bois, c’est la bonne voie !
 
 
+ d'infos
 
 
 
 
 
SIAE : aide au poste d'insertion en 2020
 

L'aide au poste d'insertion versée par l'Etat aux structures de l'insertion par l'activité économique (SIAE) comprend un montant socle et un montant modulé.

Pour 2020, le montant socle est fixé à 10 646 € pour les entreprises d'insertion, à 4 299 € pour les ETTI, à 1 383 € pour les associations intermédiaires et à 20 441 € pour les ateliers et chantiers d'insertion (ACI), dont 1 034 € au titre des missions d'accompagnement socioprofessionnel et d'encadrement technique. Le montant de la part modulée peut varier de 0 % à 10 % du montant socle en fonction des résultats atteints.

L'aide aux entreprises d'insertion par le travail indépendant (expérimentation) est fixée pour un volume horaire travaillé de 1 505 h. Son montant maximum par travailleur indépendant est fixé à 5 614 €.

Les SIAE implantées dans les établissements pénitentiaires peuvent percevoir une aide spécifique de l'Etat. En 2020, le montant socle de celle-ci est de 6 388 € pour les entreprises d'insertion et de 12 265 € pour les ACI. Le montant de la part modulée est fixé à 5% du montant socle. 
Arrêté du 7 février 2020 - Voir nos fiches techniques (F 3.0 et suiv).

 
 
 
 
 
Les nouveaux engagements du Gouvernement en faveur des personnes handicapées
 
Lors de la 5e Conférence nationale du handicap qui s’est tenue le 11 février 2020, le Gouvernement a présenté 12 nouveaux engagements pour améliorer l’inclusion sociale des personnes en situation de handicap.

Ces 12 engagements et les mesures qui les accompagnent viennent compléter les 22 mesures présentées à l’issue du Comité interministériel du handicap du 3 décembre 2019.

Parmi ces nouveaux engagements, le premier « Réussir l’école inclusive » comporte des mesures pour améliorer la scolarisation des enfants handicapés et le second « Gagner le pari de la qualification et de l’emploi » vise à favoriser l’accès à l’apprentissage, à l’enseignement supérieur et à l’emploi des personnes handicapées.
 
 
+ d'infos
 
 
 
 
 
Service public de l’insertion : 14 projets retenus pour l’expérimentation
 
Parmi les 45 projets déposés dans le cadre de l’appel à projets pour l’expérimentation du service public de l’insertion, 14 ont été retenus par l’Etat auprès de la ministre des Solidarités et de la Santé (aucun en  Nouvelle-Aquitaine).

Portés principalement par des Conseils Départementaux, ces projets expérimentaux seront lancés sur le terrain à partir du mois de mars 2020 et se dérouleront jusqu’à la fin de l’année 2021.
 
 
+ d'infos
 
 
 
 
 
 
Voir aussi
 
Forums de l’emploi saisonnier en Charente-Maritime
Voir toutes les dates.
 
 
 
 
L'Actualité de Cap Métiers
 
 
 
Emplois et développement des territoires de Nouvelle-Aquitaine
 
Notre site cap-metiers.pro comporte un menu Territoires qui permet d’appréhender les caractéristiques de l’emploi, les enjeux et les plans d’action des territoires de Nouvelle-Aquitaine par département et par bassin d’emploi.

Une mine d’informations sélectionnées par Cap Métiers synthétisant les diagnostics, les stratégies de développement et les grands projets locaux sous l’angle emploi/compétences, avec les principales ressources associées : les productions de l'Oref, de l’INSEE ou de Pôle emploi, les contrats de dynamisation et de cohésion et les contrats d’attractivités signés par la Région, les territoires labellisés "Territoires d'industries" ou de la Transition écologique ou le Pacte territorial d’Insertion….

Voir par exemple la Corrèze et l'un de ses territoires associé comme celui de la Haute-Corrèze Ventadour
 Emplois et développement des territoires de Nouvelle-Aquitaine
 
 
 
 
 
Rendre les formations qualifiantes accessibles aux personnes en situation de handicap
 
Claudine Delmas du Centre Ressource Formation Handicap (CRFH) a animé le 11 février dernier le webinaire « Rendre les formations qualifiantes accessibles aux personnes en situation de handicap » organisé dans le cadre du Programme de professionnalisation de Cap métiers.

Après une présentation des politiques régionales, notamment du Programme Régional d’Accès à la Formation et à la Qualification des Personnes Handicapées (PRAFQPH), les échanges ont notamment porté sur « ACCEA ».

Cette prestation permet à une personne en situation de handicap d’intégrer une formation professionnelle de droit commun et aide également à soutenir le centre de formation dans la mise en œuvre de son obligation d’accessibilité.

Télécharger le document support du webinaire et retrouver toutes les informations et formations complémentaires sur le site du CRFH
 
 
 
 
 
C@plibris : ebook "Les compétences du 21e siècle"
 
Cette semaine, nous avons sélectionné l'ouvrage "Les compétences du 21e siècle : comment faire la différence ?" de Michel Barabel aux éditions Dunod.
Quelles sont les compétences permettant à un individu de préserver son employabilité ? Les compétences assurant la réussite professionnelle au 21e siècle ne sont plus les mêmes qu'autrefois. Alors que les professionnels du 20e siècle faisaient appel aux compétences dites "routinières", les 20 dernières années ont vu la sollicitation des compétences d'interaction et d'analyse. Il est désormais indispensable de savoir mettre en cause la fiabilité des informations, être créatif, travailler en équipe et communiquer clairement.

Emprunter l'ebook
 
 
 
 
 
 Partager cette lettre
 
 
 
 
 
Cap Métiers Nouvelle-Aquitaine, agence Régionale pour l'orientation, la Formation et l'emploi Nouvelle-Aquitaine est financée par l'Etat, la Région Nouvelle-Aquitaine et l'Union européenne.
 
Région Nouvelle-Aquitaine Etat français Union Européenne L'europe s'engage en Nouvelle-Aquitaine
 
 
 
 
Accèder à mon profil
Mise à jour de mes données, me désabonner d'«Atout compétences»
 
Téléchargez les images
 
S'abonner | Engagements de confidentialité
 
Message Business, le facilitateur du marketing en ligne.