Pour être sûr de recevoir tous nos emails, ajoutez-nous à votre carnet d'adresses.
Si ce mail ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien.

Juin / Juillet 2019 - CHAUD et SEC sera l’été !!!

 

Météo :

 

 

Cumuls météorologiques :

 

Depuis le 1er juin 2019 Nous avons passés les cumuls du 1 000°C jour dans toutes les zones.

1 000°C étant l’optimum pour obtenir à la fois un foin de qualité et du rendement.

Petit point pluviométrie : malgré les épisodes pluvieux, certains cantons restent déficitaires.

 

Bagnères de Luchon (630 m)

Jan

Fev

Mars

Avr

Mai

Juin

RR mensuel (mm) (1981/2010)

92.3

61.4

73

92.1

93.4

64.4

2017

82.4

93.6

88.3

50

60.8

93.5

2018

93,6

153,0

59,4

105,4

195,5

95.2

2019

152,2

29,8

16,4

63.4

100.6

58.2

Clarac (395 m)

Jan

Fev

Mars

Avr

Mai

Juin

RR mensuel (mm) (1981/2010)

76.9

49.7

65.8

76.3

95.4

55.1

2017

39.5

52.4

65.2

51.5

79.3

66.2

2018

81.8

113.2

81

101.8

103.2

124.2

2019

99

28.8

11.2

63.2

117.5

55.8

Toulouse/Blagnac (152m)

Jan

Fev

Mars

Avr

Mai

Juin

RR mensuel (mm) (1981/2010)

51.3

41.6

49.1

69.6

74

60.3

2017

20,9

36,7

96,2

15,0

116,9

38.9

2018

85,7

50,8

59,5

83,4

112,1

63.7

2019

12.2

24,1

22,3

72.8

66.4

39.6

 

 

                     

Figure 1 station météo GAEC de Casties las piquetas MONTGAILLARD SUR SAVE

 

A ce jour pour ce site par rapport à la moyenne depuis 10 ans, nous avons pour le printemps

un déficit de 119 mm.

 

 La fauche ou le pâturage toujours le même mot d’ordre : ne pas raser.

 

Conseil fauche :

En cette fin juin début juillet les premiers foins se terminent.

Les chaleurs sont là, provoquant un ralentissement de la pousse de l’herbe.

La pratique des coupes hautes (8-10cm) permet un couvert sur la prairie (même s’il est grillé), cela :

- permet une repousse à la moindre humidité offrant une autre coupe d’herbe ou un pâturage,

- permet le stockage de carbone,

- évite la stérilisation du sol par le soleil,

- évite l’évapotranspiration.

 

Et pour la pâture ?

Même problématique chaleur = ralentissement de la pousse.

Ne pas surpâturer signifie que, à la sortie des animaux, il doit rester de la gaine et un peu de feuille : 8-10cm.

La chaleur va engendrer un stress qui va provoquer la montée en graine rapide des graminées et en même temps provoquer un ralentissement de pousse des jeunes talles.

 

Il faut continuer les actions :

  • de redécoupage des parcs pour éviter les zones de surpâturage et obliger les animaux à pâturer l’herbe épiée ;
  • de fauche des refus, deux techniques :
    • la fauche avant de rentrer les animaux au pâturage. Cette pratique ne peut se mettre en place que si le temps de présence par parc est maximum de 24h.
    • la fauche après le pâturage des animaux.

Quelques soit la technique employée, il faut laisser les refus au sol afin de faire une couverture et d’alimenter le sol. Si il y a vraiment de grosses zones de refus, il vaut mieux ramasser !

 

Vous devez faire pâturer vos parcelles quand votre graminée est au stade 3 feuilles vertes et entières.

 

Les rotations vont devoir être beaucoup plus longues, au moins 40 jours avant de revenir sur la parcelle pâturée aujourd’hui. Exemple : une parcelle mangée aujourd’hui en 24h mettra cet été, 35 jours à 80 jours pour produire 3 feuilles vertes.

 Afin de vous organiser pour pâturer au maximum, vous devrez faire le tour des parcs de pâture pour faire le point.

  • Si vous n’êtes pas au stade 3 feuilles vertes et entières, ne pas pâturer, laisser pousser et attendre ce bon stade.
    • Deux possibilités pour attendre :

- faire pâturer des parcelles de fauche au fil qui ont repoussé et atteint ce bon stade avant de revenir sur vos parcelles de pâture.

  - Vous ne pouvez pas allonger la rotation avec des parcelles de fauche : il faut arrêter la pâture et affourager vos animaux sur une parcelle parking ou dans un bâtiment bien ventilé en attendant le bon stade. 

  • Si vous êtes au bon stade 3 feuilles vertes et entières sur la graminée.
    • Deux possibilités :

- Vous continuer la rotation et dès que vos parcs de pâture ne sont plus au bon stade, vous faites pâturer les parcelles de fauche au fil. 

- Vous ne pouvez pas ajouter des parcelles de fauche. Il faudra donner du foin en même temps que la pâture pour allonger le temps de présence sur la parcelle et allonger ainsi la rotation.

Comment faire sans surpâturer : cela oblige à enfermer les animaux sur une parcelle parking un certain nombre d’heures par jour et ensuite les faire aller à la pâture.

Utiliser les parcelles de fauche en pâture après la fauche permet de valoriser au maximum les différentes pousses d’herbe sans gaspillage.

 

Si les pâtures n’ont pas d’ombre :

Avec cette chaleur, après 10h-11h du matin, les animaux ne pâturent plus. Il faut faire pâturer de nuit. La journée, prévoyez des parcs ombragés ou des bâtiments, suffisamment aérés, pour affourager et abreuver vos animaux.

 

Pensez Agroforesterie pour ramener de l’ombre dans vos parcs de pâture !

 
 
Téléchargez les images
Partager ce message :
Facebook Google + Twitter Myspace Plaxo Viadeo Linkedin Transférer
 
Ce message est envoyé à gervais.wallois@purpan.fr par Chambre d'agriculture de la Haute-Garonne
Mettre à jour votre profil | Se désabonner | Engagements de confidentialité
 
Message Business, le facilitateur du marketing en ligne.