Pour être sûr de recevoir tous nos emails, ajoutez-nous à votre carnet d'adresses.
Si ce mail ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien.

Mai 2019

 

Météo : 

 

 

 

Cumuls météorologiques :

 

 

Au 20 mai 2019

Somme des températures
(à partir du 1er février 2019)

Cumul des précipitations
(à partir du 1er janvier 2019)

Luchon

986 degrés jour

297,4 mm

Clarac

1 034 degrés jour

268,1 mm

Exploitation agricole Borde Basse à Saint-Médard (propre station météo) 

1 070,1 degrés jour

253 mm

Cazères (Palaminy)

1 111 degrés jour

239,7 mm

Toulouse (Blagnac)

1 247 degrés jour

197,9 mm 

Cumuls prévisionnels somme

des températures :

 

 

Température (degrés jour)

Dates

Luchon

1000

1100

22 mai

28 mai

Clarac

1100

1200

25 mai

31 mai

Cazères

1200

1300

26 mai

31 mai

Toulouse

1300

1400

24 mai

29 mai 

 

 

Petits rappels : Cumul des températures depuis le début 1er février (base 0°C - 18°C)

  • Mise à l’herbe : entre 250°C et 300°C
  • Fin de déprimage à 500° C
  • Ensilage à 700°C

Vous pourrez trouver toutes les données sur le bulletin fourrager du mois de mars : télécharger le bulletin.

 

 

 

 

Figure 1 station météo GAEC de Casties las piquetas MONTGAILLARD SUR SAVE

 

 

Bagnères de Luchon

630 m

Jan

Fev

Mars

Avr

23

Mai

RR mensuel (mm)

(1981/2010)

92.3

61.4

73

92.1

93.4

2017

82.4

93.6

88.3

50

60.8

2018

93,6

153,0

59,4

105,4

195,5

2019

152,2

29,8

16,4

63.4

35.6

Clarac 395 m

Jan

Fev

Mars

Avr

23

Mai

RR mensuel (mm)

(1981/2010)

76.9

49.7

65.8

76.3

95.4

2017

39.5

52.4

65.2

51.5

79.3

2018

81.8

113.2

81

101.8

103.2

2019

99

28.8

11.2

63.2

59.9

Toulouse/Blagnac

152m

Jan

Fev

Mars

Avr

23 Mai

RR mensuel (mm)

(1981/2010)

51.3

41.6

49.1

69.6

74

2017

20,9

36,7

96,2

15,0

116,9

2018

85,7

50,8

59,5

83,4

112,1

2019

12.2

24,1

22,3

72.8

39.3

        Conseil fauche :

Grâce aux conditions météorologiques, nous avons de bonnes fenêtres d’ensoleillement ventées qui permettent de faire les ensilages et les enrubannages dans des conditions sereines.

Avec des cumuls de températures supérieurs à 1 000°C l’organisation de la fauche des foins vient s’ajouter aux chantiers d’ensilage ou d’enrubannage. Mais pour autant il ne faut pas négliger cette production et la réalisation doit se faire dans de bonnes conditions climatiques et techniques. Vérifier que la météo annonce 5 jours d’ensoleillement cela vous permettra de mieux appréhender les aléas.

 

N’oubliez pas deux règles principales pour d’excellents foins, gagner 1 jour de séchage et réduire le nombre de passage :

- Ne pas fauchez quand il brume attendre 1 journée de soleil complète avant la fauche.

- Faner le jour même de la fauche cela permet techniquement un séchage plus rapide et qualitativement cela permet d’avoir le maximum de la valeur nutritionnelle en corrélation avec le stade de développement végétatif du fourrage.

Les premiers foins ont commencé le 12 avril 2019.

 

Pour plus de détails, consultez nos fiches techniques.

 

 

Conseil pâture :

Avec des sommes de températures aussi élevées toutes les graminées ont fini leur cycle végétatif.

Les épis sont là, beaucoup de refus apparaissent que faire ?

Le risque de surpâturage est encore présent, le stress hydrique accélère le stade végétatif et provoque des montées en épi rapides.

 

2 solutions :

- 1er : faites pâturer la parcelle sans chercher à faire manger les refus par les animaux car ils sur-pâtureront les alentours de la touffe au lieu de la manger.

Puis coupez avec une faucheuse à hauteur de gaine soit à peu près 8 à 10 cm de hauteur. Cela permettra à votre plante de pousser plus vite pour la prochaine pâture. N’enlevez pas la végétation à terre, elle nourrira le sol.

Si vous êtes en pâturage tournant dynamique, vous pouvez fauchez en ce moment 7 parcs de 1 jour en même temps car la pousse de l’herbe actuelle est suffisamment rapide et cela ne changera rien à la rotation. Dans un mois, vous ne pourrez plus vous permettre cette action.

 

- 2ème : fauchez la parcelle avant l’entrée des animaux. Les animaux pâtureront les andains de faucheuse. C’est très efficace et l’herbe souillée (le pourcentage sera plus faible qu’avec la première technique) servira de nourriture au sol. Attention, cette technique ne peut s’appliquer que sur des parcs dont le temps de présence est de 1 à 2 jours maximum.

 

Les couverts végétaux d’été, une excellente idée ?

Oui avec la chaleur qui arrive Ils vous permettront une performance optimum :

- Eviter l’érosion des surfaces nues ou des prairies qui sèchent en été,

- Nourrir le sol (exsudats racinaires et feuilles mortes),

- Stocker du carbone et nourrir les animaux.

Si vous employez des sorghos multi-coupes vous pourrez prévoir pâturage-fauche pour le stock de fourrage et fauche pour laisser au champ donc nourrir le sol.

Il faut les mettre en place de mai à juin si vous voulez du rendement. Ils peuvent se faire sur prairie ou sol nu.

 
 
Téléchargez les images
Partager ce message :
Facebook Google + Twitter Myspace Plaxo Viadeo Linkedin Transférer
 
Ce message est envoyé à gervais.wallois@purpan.fr par Chambre d'agriculture de la Haute-Garonne
Mettre à jour votre profil | Se désabonner | Engagements de confidentialité
 
Message Business, le facilitateur du marketing en ligne.