Pour être sûr de recevoir tous nos emails, ajoutez-nous à votre carnet d'adresses.
Si ce mail ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien

RESEAU INTERNATIONAL
DES CENTRES DE FORMATION AUX METIERS DE L’EAU

Forum Mondial de l’Eau - Daegu et Gyeongju - Avril 2015

C’est le temps des bilans…
« La formation professionnelle aux métiers de l’eau
doit être développée ! »

Les thèmes de l’éducation et du renforcement des compétences ont été largement discutés durant le récent Forum Mondial de l’Eau en Corée et des progrès tangibles ont été obtenus !

Le Réseau International des Centres de Formation aux Métiers de l’Eau (RICFME), l’UNESCO, l’OIEau, l’ONEE (Maroc), le 2iE (Burkina Faso), « Cap-Net », K-Water (Corée), l’Académie du RIOB, le Parlement des jeunes pour l’Eau, GWP-Méditerranée se sont vus confier la coordination, avec leurs nombreux partenaires, d’une dizaine de sessions officielles thématiques ou régionales entièrement consacrées à ce sujet et qui ont fait l’objet d’une large mobilisation préparatoire depuis plus d’un an.

Ces sessions ont permis d’aborder les thèmes de l’éducation des populations aux questions de bonne gestion de l’eau, notamment des jeunes et des femmes, de la sensibilisation des décideurs ou de la formation professionnelle, initiale et continue aux métiers de l’eau.

La formation des personnels pour le bon fonctionnement des ouvrages et des services des eaux, le financement de la formation professionnelle, le renforcement ou la création de centres de formation spécialisés, la formation des formateurs et la production de matériels pédagogiques, la formation spécifique des personnels et des partenaires des organismes de bassin, les nouveaux outils de communications,…ont été abordées en profondeur et illustrées par la présentation de nombreuses études de cas très concrets.

Dans le cadre du processus régional, une session « Méditerranée » a permis de présenter les projets d’éducation en cours dans cette région et la création de nouveaux centres nationaux de formation aux métiers de l’eau dans le cadre, notamment, du réseau « AquaForMed ». Cette session a été honorée de la présence de SAS le Prince Albert II de Monaco.

Les conclusions et recommandations générales des débats, pour la première fois dans un Forum Mondial de l’Eau, ont été présentées aux ministres présents, qui ont salué les nombreuses contributions et les efforts réalisés par les processus régionaux et thématiques.

Sur les thèmes de l’éducation et du renforcement des compétences, ces recommandations peuvent être résumées comme suit :
(traduction officieuse du texte final officiel rédigé en langue anglaise)

  • L’éducation et la sensibilisation aux questions de l’eau et le renforcement des compétences dans les activités liées à l’eau sont essentielles à tous les niveaux pour réduire les inégalités et mobiliser la société civile.
  • La mise en œuvre de programmes d’éducation spécifiques pour les femmes, les enfants et les jeunes est nécessaire,
  • Il est important de soutenir la création d’emplois dans le secteur de l’eau et de renforcer l’expertise en gestion de l’eau, notamment pour l’irrigation, l’aquaculture, l’hydroélectricité, l’adduction d’eau et l’assainissement,
  • La formation professionnelle aux métiers de l’eau doit être renforcée, soutenue par des mécanismes financiers pérennes et facilitée par la création ou le renforcement de centres de formation spécialisés nationaux ou internationaux.
  • Il est nécessaire que les organisations de coopération internationales incorporent ces principes et fassent la promotion de l’expérimentation, de l’évaluation et de l’échange de savoir-faire en matière de formation professionnelle et d’éducation, en supportant notamment les réseaux de coopération entre centres de formation existants ou en création.

Ces recommandations ont fait l’objet du « Daegu Gyeongju Implementation Commitment » (DGIC) - Engagement de Daegu et Gyeongju pour la Mise en Œuvre - officiellement signé lors de la cérémonie de clôture du Forum par les 16 coordonnateurs de thèmes, dont le Réseau International des Centres de Formation aux Métiers de l’Eau (RICFME) au titre du thème T4.5 – « Education et renforcement des compétences ».

Dans la déclaration ministérielle du Forum, (*) les ministres demandent aux Nations de promouvoir l’échange de connaissances, le développement et la diffusion du savoir scientifique et des technologies innovantes et de faciliter le financement et l’investissement dans l’éducation, la formation et la création de compétences, en particulier dans les pays en développement.

(*) la déclaration ministérielle ayant été rédigée en anglais, la traduction française ci-dessus n’est qu’indicative.

En parallèle des sessions officielles du Forum, en particulier, une session sur la formation professionnelle initiale et continue aux métiers de l’eau organisée au Pavillon de la France, avec le soutien du Partenariat Français pour l’Eau, a permis la présentation d’un large éventail d’expériences de terrain et des échanges directs entre responsables d’organismes de formation et employeurs du secteur de l’eau.

Les participants aux sessions ont particulièrement insisté sur trois points concernant la formation professionnelle initiale et continue aux métiers de l’eau :

  • d’abord, les personnels concernés sont très nombreux et la majorité d’entre eux sont des employés et des ouvriers peu qualifiés à qui il faut apporter une formation très pratique pour améliorer rapidement l’exercice de leurs tâches quotidiennes liées au fonctionnement, à l’entretien et à la maintenance des ouvrages dont ils ont la charge,
  • ensuite, la formation est un métier à part entière qui nécessite l’intervention de formateurs spécialisés et des installations techniques spécifiques adaptées à une pédagogie orientée vers la pratique concrète des différents métiers, en situation réelles de travail,
  • enfin, la formation a un coût significatif qui doit être couvert par des systèmes de financement permanent en investissement et en fonctionnement : l’idéal serait que les employeurs publics ou privés y consacrent systématiquement un pourcentage suffisant de leur masse salariale et que les bailleurs de fonds en fasse une condition de leurs interventions et réservent une part sur les investissements physiques pour former les équipes opérationnelles devant assurer le bon fonctionnement des ouvrages financés.

Bien sûr, la mise en œuvre nécessitera du temps, mais une impulsion nouvelle a été donnée et indiscutablement l’éducation, la formation professionnelle et le renforcement des compétences ont été prises en compte durant le Forum Mondial de l’Eau en Corée !

L’ensemble des communications et des photos de ces événements, organisés durant le dernier Forum Mondial de l’Eau de Daegu et Gyeongju du 12 au 17 Avril 2015, peut être consulté et télé-déchargé sur le site Internet : www.ricfme.org.

Pour nous contacter : contact@ricfme.org
Pour plus d’information : www.ricfme.org

eng.worldwaterforum7.org

Contact Presse : Christiane RUNEL
Directrice de la Communication
Office International de l'Eau

Tél : +33 6 03 44 53 11
Ou : +33 1 44 90 88 60

E-mail : c.runel@oieau.fr

RICFME - Secrétariat Technique Permanent
C/o Office International de l'Eau


21, rue de Madrid
75008 PARIS (FRANCE)
Tel. +33.1.44.90.88.60 Fax +33.1.40.08.01.45

E-mail : contact@ricfme.org

www.ricfme.org

Téléchargez les images
Partager ce message :
Facebook Google + Twitter Myspace Plaxo Viadeo Linkedin Transférer
 
Ce message est envoyé à par OIEau - Presse
Mettre à jour votre profil | Se désabonner | Engagements de confidentialité
 
Message Business, le facilitateur du marketing en ligne.