Si ce mail ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien

Having trouble viewing this email?, Click Here

Tribale Poursuite Newsletter #12
 

ANGES OBSCURS ET DEMONS RADIEUX’, UN WEEK-END ‘COPAINS D’ABORD’

 

Le week-end du 20 et 21 mai, Michel a reçu une douzaine d’artistes dans son atelier qui s’est transformé pour l’occasion en galerie éphémère : Claude Alexandre, photographe ; Jean-Luc Bonicel, peintre ; Vincent Dugast, peintre ; Orélie Grimaldi, photographe ; Richard Laillier, peintre ; Catherine Malon, sculpteur ; Elizabeth Prouvost, photographe ; Isabelle Ribot, peintre ; Stéphane Thévenon, photographe et Francesca Taylor, sculpteur.  

 

L’objectif ? Présenter et vendre à un public invité des créations autour du thème anges et démons qui ont été exposées dans les 140 m2 de ce lieu décalé, situé rue Morand à Paris.  Le mobilier fantasque de Michel s’est mélangé aux sculptures, peintures et photos pour former une gigantesque œuvre d’art. Les comédiens Francis Boulogne et Anne-Cécile Crapie sont intervenus pour un ‘happening’ comique autour du thème de l’exposition. Ils ont également interviewés les artistes présents. Bilan du week-end positif ! A quand la prochaine exposition de copains ?

> VOIR + DE PHOTOS

 

Exposition ANGES OBSCURS / DÉMONS RADIEUX
 
EXPOSITION COLLECTIVE AU BRÉSIL

EXPOSITION COLLECTIVE AU BRESIL, LE 4 MAI 2017

Le 60ème anniversaire du traité de Rome a été célébré à la Résidence Consulaire de France de Sao Paulo en mai dernier. Isabelle, Ribot, artiste française, a accepté d’assurer le rôle de coordinatrice artistique d’un projet ambitieux. A l’occasion d’une soirée, près d’une trentaine d’artistes originaires chacun d’un des pays de l’EU a peint une toile de 50cmx50cm. Trois de ces pays – dont la Slovaquie et la Belgique, n’ont pas pu être représentés. Michel s’est alors porté volontaire pour peindre quelques tableaux !

 


 

Main dans la main, avec leur propre technique artistique et leur sensibilité, ce groupe d’artistes a reconstitué le drapeau de l’Union Européenne tout en valorisant la dimension humaine et culturelle de la construction européenne. Et voilà le résultat.

 

« 17 HORAS DE ARTE », une exposition collective brésilienne dans un timing serré

Expostion BRÉSILIENNE
 

 

Organisée par Bia Gueirros, Denise Mathias et Isabelle Ribot, cette exposition est la première édition d'une série dont le principe est de ne durer qu’une seule journée ! De 7h du matin à 23h59. 17 heures au total ! L'objectif de « 17 horas de arte » ?

 

La promotion, l’exposition et la vente des oeuvres présentées dans une ambiance de fête ;

performances musicales, atelier latex (Amazone) et poésies ont été présentés pour animer le lieu. Se déroulant à Campo Belo (Sao Paulo) dans le studio d'art Yucca, les visiteurs ont été invités dès le petit-déjeuner, le 6 mai dernier. Il est d’ailleurs vraiment servi pour bien commencer la journée. Un déjeuner et un dîner se succèdent aussi !

 

24 artistes dont Michel ont exposé des petits formats (peintures, photos, objets, bijoux...).

Transformation artistique de Chácara do Jockey Clube, anciennes écuries de São Paulo

 

Les anciens boxes à chevaux du "Parque da Chácara do Jockey Clube de São Paulo" ont accueilli 70 artistes le dimanche 30 avril dernier, sous la direction artistique de Marcia de Azevedo, plasticienne. Le groupe de créateurs a pu ainsi présenter aux promeneurs du dimanche la diversité de leurs œuvres. Michel en a profité pour installer un trône réalisé à partir de peau d’autruche brésilienne (!) de cornes/os de Koudou et ornements. Le tout dans une ambiance détendue et chaleureuse. Suivez le guide.

 

STAND

Une interview de Michel H.
Fréquence Orange propose une interview de Michel Haillard
 

Silence ! On parle !

Invité de Elisabeth Ndala à l’émission Bab’s Galerie sur Fréquence Orange, Michel a évoqué les grandes étapes  artistiques de sa vie. « L’autre regard », c’est la manière dont Elisabeth qualifie son univers artistique et l’interroge pendant une trentaine de minutes sur cette radio au ton sympathique et chaleureux.
 

Pour découvrir l’interview dans sa totalité dans une ambiance funky et décontractée, cliquez sur ce lien :

 

> ÉCOUTEZ

Les puces en fête,
on est dans la place !

La fête des puces de Saint-Ouen, c’est la vraie fête ! Même avec un temps pluvieux pour un mois de mai, la foule était au rendez-vous dans les allées des marchés ouverts tard pour l’occasion. Happenings, musique forte et ambiance bonne enfant sont au rendez-vous.  Pour passer un bon moment de détente, il n’y a rien de mieux. Au marché Serpette, Michel était présent sur le stand de Laurent Vanlian. Il en a profité pour capter des images et les partager avec vous. Détente garantie !
 

 

Au marché Serpette, Laurent Vanlian propose de nombreuses pièces de Michel Haillard.


Puces de Saint-Ouen –– LV antiquités-Marché Serpette stand 39 allée1-110 Rue des Rosiers, 93400 Saint-Ouen –


> lvantiquites@gmail.com

Séance de photos de Stéphane Thévenon avec Elisabeth Ndala comme modèle

Le trône ‘Edmond’ a vécu une des plus belles expériences de sa vie ! Il a accueilli sur son assise Elisabeth Ndala, fondatrice de la galerie Bab’s à Paris, le temps d’une séance de photos organisée par Stéphane Thevenon. Le studio ? Un parking. Le style ? Jungle fever pour le projet photos #TOTALLY MEGALO d’Elisabeth Ndala à découvrir sur sa galerie et sur ses réseaux sociaux :

 

Galerie Bab’s - 27, rue Casimir Perier, 75007 Paris –  http://babsgalerie.fr

https://www.facebook.com/Babsgalerie

https://www.instagram.com/babsgalerie

 

Séance de photos de Stéphane Thévenon avec Elisabeth Ndala comme modèle

Hôtel Ha(a)ïtza, une nouvelle collaboration avec le studio Starck

Hôtel mythique du Pyla-sur-Mer, le Ha(a)ïtza a été rénové par William et Sophie Techouyeres avec la complicité active de Philippe Starck. Tous souhaitent insuffler une seconde jeunesse à cet établissement ancien du pays. Ils ont fait mieux que cela. Ils y ont apporté un petit supplément d’âme, un mélange de convivialité, de simplicité  et de proximité. Dans les choix de Philippe Starck, on retrouve deux trônes signés Michel pour la mise en scène du lieu et sans négliger le confort. La collaboration entre Michel et le designer a démarré il y a une vingtaine d’années : l’hôtel Sanderson à Londres, le Clift à San Francisco, ou encore, le Yacht d’un milliardaire russe en sont quelques exemples.

 

Pour plus d’informations sur cette hôtel : http://haaitza.com

 

 

Hôtel Ha(a)^ïtza
 

Témoignage de Francesca Taylor, sculpteur

 

1 - Quel est votre parcours artistique ?

Quand j’ai exposé aux Etats-Unis (Chicago, New York, etc.), j’ai été surprise de m’apercevoir à quel point, tout en partageant la même langue, nos visions culturelles étaient différentes. En tant qu’européenne, et malgré l’absence de barrière de langage, je m’y suis sentie très étrangère - étrange et hallucinante expérience.

Daniel Filippachi, qui m’avait acheté une sculpture, a pris rendez-vous avec moi pour me rencontrer dans ma galerie de Saint-Germain des Prés. Etant donné sa grande discrétion, j’ai été très honorée par cette visite.

Pierre Restany m’a rendu visite plusieurs fois dans mon atelier et a suivi l’évolution de mon travail. Dans tout parcours artistique, il est important d’avoir le soutien des personnalités impliquées dans le monde de l’art.

 

2 - Quelle vision avez-vous du métier de sculpteur ?

Après des études aux Beaux-Arts en Angleterre, j’ai surtout réalisé des sculptures murales, afin d’encourager les gens à avoir une œuvre chez eux. Les sculptures murales ont un fort impact visuel sans nécessiter un grand espace autour d’elles.

J’utilise la sculpture comme véhicule pour révéler les mouvements mystérieux et émotifs du corps, surtout le dos, qui est notre « dark side of the moon ».

Dans le même temps, j’ai adoré travailler dans un style pop art, très ironique et fun, plein de couleurs et d’humour.

Le sculpteur travaille dans le silence et c’est dans ce silence partagé avec le spectateur que naît son émotion.

 

3 - Que vous évoquent les créations de Michel Haillard ?

Michel est un artiste sérieux, travailleur, doté d’un « quirky » (décalé) sens de l’humour qui combine l’insolite et le magique - c’est ce que j’adore et retrouve dans ses œuvres. Son travail avec des animaux exotiques dont il fait des meubles pourrait être perturbant et oppressant, mais Michel traite ces sujets avec majesté et respect, et il les présente avec une touche d’amusement enfantin et d’innocence !

Francesca Taylor
    
 
 

Communication & prise de rendez-vous

nathalie@smoothcommunicator.com 

T/ 06 74 92 93 52

Retrouvez-nous sur
    
Téléchargez les images
Partager ce message :
Facebook Google + Twitter Linkedin
 
S'abonner | Engagements de confidentialité
 
Message Business, le facilitateur du marketing en ligne.