Si ce mail ne s'affiche pas correctement, suivez ce lien

Having trouble viewing this email?, Click Here

MyBuBelly.com 

BONNE FÊTE À TOUTES LES MAMANS !

Le joli dessin pour maman

 

Aujourd’hui, toutes les mamans sont à l’honneur. Certaines diront qu’étant donné le travail intense que représente celui d’être maman, une journée dans l’année n’est pas grand-chose. Mais ce beau dimanche est tout de même une belle occasion pour vos progénitures de se rappeler que s’ils sont là, c’est tout de même grâce à vous.

 

 

Et s’ils sont une Fille ou un Garçon, c’est grâce à qui du coup ?

 

Voilà une question qui interpelle les humains depuis de nombreuses générations.

 

Niveau statistique, il y a plus de garçons qui naissent que de filles. Pour être plus précis, 105 garçons voient le jour lorsque 100 filles poussent leur premier hurlement. Ce qui est à l’échelle d’un pays comme la France, 2150 naissances quotidiennes, représente un ratio qui n’est pas négligeable.

 

 

Alors pourquoi la nature n’offre-t-elle pas une chance sur deux d’avoir un petit garçon ou une petite fille ? Dans la théorie, cela aurait dû être le cas. En effet, les futurs papas offrant aux futures mamans autant de spermatozoïdes mâles (XY) que de femelles (XX), la fusion du spermatozoïde vainqueur avec l’ovule devrait normalement avoir autant de chances de donner un œuf garçon qu’un œuf fille. Mais pour le moment, pas de réponse précise à ce léger déséquilibre en faveur du spermatozoïde mâle, si ce n’est sa rapidité.

 

Mais à partir de ce fait, plus de naissances garçons que de naissances filles, on se dit alors qu’il est facile de prévoir au sein d’une même famille la conception d’une fille ou d’un garçon, en fonction des enfants déjà arrivés. Et bien toujours pas. Une étude récente montre qu’après avoir eu deux garçons, les parents ont encore 49% de chances d’avoir de nouveau un garçon. Et que parmi les parents qui ont déjà eu deux filles, ils ont encore 51% de chances d’avoir une troisième fille*. En fait, c’est comme la bille de la roulette au casino, elle peut tomber sur le même chiffre plusieurs fois de suite.

Eve de MyBuBelly
En sachant que la majorité des parents souhaitent avoir une petite fille et un petit garçon, peu importe l’ordre, on se dit que malgré tout l’amour qu’ils doivent porter pour leurs enfants, ceux qui n’ont eu que des filles ou que des garçons doivent tout de même ressentir une légère frustration. Pourtant, si la nature se joue des statistiques, elle a tout de même suivi une certaine logique dans la conception de vos petits chérubins. Une logique connue depuis des lustres se référant à l’état d’acidité ou d’alcalinité du corps de la femme. Par exemple, une autre étude montre qu’en temps de troubles ou de crise, les femmes conçoivent plus de filles. Car en réaction à l’adversité, le corps devient plus acide.

 

Mais plutôt que de laisser le hasard ou les éléments extérieurs décider à votre place, venez faire un petit tour sur notre site. Car en ce jour de fête des mères nous avons aussi pensé aux futures mamans. A commencer par celles qui ont envie de choisir si lors des prochaines fêtes des mères, elles auront plutôt le grand dessin fait par leur petit bonhomme ou le joli poème raconté par leur petite fille.

 

un poème pour maman
Notre statistique à nous est très simple.

Nous sommes 100% heureux de vous annoncer la naissance aujourd’hui de notre bébé à nous.
 

En effet, après 9 mois de gestation, le site www.mybubelly.com est enfin né !

Le jour de la fête des mères, Sandra IFRAH a voulu offrir ce cadeau à toutes les futures mamans.

 

 

*Enquête éducation et famille

 
Retrouvez-nous sur
   
Téléchargez les images
Partager ce message :
Facebook Google + Twitter Linkedin
 
S'abonner | Engagements de confidentialité
 
Message Business, le facilitateur du marketing en ligne.